Les cancers de l'enfant en France (hémopathies et tumeurs solides)

Sur la période 2000 à 2004, le Registre National des Tumeurs Solides de l'Enfant et le Registre National des Hémopathies malignes de l'Enfant ont recensé 8 473 nouveaux cas de cancers de l'enfant de moins de 15 ans, ce qui correspond à une incidence brute annuelle de 152,3 cas par million . La distribution des cas et les taux d'incidence brut, standardisé et cumulé sont présentés dans le tableau suivant pour les 12 groupes diagnostiques définis par l'International Classification of Childhood Cancer (ICCC).

Les cancers les plus fréquents sont les leucémies (29 % des cas), les tumeurs du système nerveux central (SNC) (23 %) et les lymphomes (12 %).

Le sex ratio est en moyenne de 1,2 garçons pour 1 fille , mais il varie selon le type de cancer : les lymphomes (surtout les lymphomes de Burkitt), les médulloblastomes, les sarcomes des tissus mous et les tumeurs osseuses prédominent nettement chez les garçons, alors que les tumeurs germinales et les tumeurs épithéliales (mélanomes, carcinomes thyroïdiens) sont plus fréquentes chez les filles.

Nombre de cas (N), fréquence (%), incidence annuelle brute, standardisée et cumulée (par million), et sex ratio (M/F) par groupes et sous-groupes diagnostiques des cancers de l'enfant en France
(Registre National des Hémopathies malignes de l'Enfant et Registre National des Tumeurs Solides de l'Enfant, 2000-2004 ).
Tab. des résultats

Le taux d'incidence varie avec l'âge, la moitié des cancers de l'enfant survient avant l'âge de 5 ans . Les tumeurs embryonnaires sont particulièrement précoces alors que les lymphomes, les tumeurs osseuses et les tumeurs épithéliales surviennent essentiellement après 5 ans.

Incidence selon l'âge des cancers de l'enfant en France
(Registre National des Hémopathies malignes de l'Enfant et Registre National des Tumeurs Solides de l'Enfant, 2000-2004 )

La répartition des cas par tranches d'âge dépend du type de cancer . Avant l'âge d'un an, les tumeurs du système nerveux sympathique (SNS), les leucémies et les tumeurs du système nerveux central (SNC) prédominent. Entre 1 et 5 ans, les leucémies sont les plus fréquentes avec les tumeurs du SNC, les tumeurs du SNS et les tumeurs rénales. Entre 5 et 9 ans, les leucémies et les tumeurs du SNC demeurent les cancers les plus diagnostiqués, avec les lymphomes. Entre 10 et 14 ans, ces 3 types de cancer restent majoritaires devant les tumeurs osseuses.

Age médian d'apparition des différents types de cancers de l'enfant en France
(
Registre National des Hémopathies malignes de l'Enfant et Registre National des Tumeurs Solides de l'Enfant, 2000-2004 )

Nombre de cas (N) et taux d'incidence annuelle par million d'enfants (IR) des cancers de l'enfant en France, par groupes et sous-groupes diagnostiques et par tranches d'âge
(Registre National des Hémopathies malignes de l'Enfant et Registre National des Tumeurs Solides de l'Enfant, 2000-2004 ).
Tab. des résultats

 

Dernières publications

Ces données d'incidence et des résultats complémentaires sont publiés dans la revue European Journal of Cancer.

Des résultats complets figurent également dans l'ouvrage Epidémiologie des Cancers de l'Enfant . Cette publication rassemble pour la première fois en France les données épidémiologiques des cancers de l'enfant, provenant des deux registres nationaux et des cinq registres régionaux qui assurent la surveillance sanitaire de la totalité du territoire métropolitain français. Cet ouvrage fait le point sur les données validées en France et à l'étranger. Les professionnels y trouveront de plus le rappel des maladies génétiques et des syndromes malformatifs nécessitant une surveillance spécifique.