Etudes en cours

Outre les travaux d'épidémiologie descriptive et relatifs à la prise en charge, le Registre National des Tumeurs Solides de l'Enfant participe à des études étiologiques.

Ces travaux de recherche sont principalement développés par l'UMRS 1018 Equipe 6 de l'Inserm et portent sur le rôle de l'environnement physique, chimique et infectieux et de facteurs génétiques dans les cancers de l'enfant. Ils s'appuient sur l'enregistrement national des cancers pédiatriques ( Registre National des Hémopathies malignes de l'Enfant et Registre National des Tumeurs Solides de l'Enfant ) qui permet une description soigneuse des cas et l'étude de leur répartition spatio-temporelle.

ESCALE

L'étude cas-témoins ESCALE a pour objectif de rechercher les facteurs de risque environnementaux et génétiques des cancers les plus fréquents chez l'enfant (leucémies, lymphomes, tumeurs cérébrales et neuroblastomes).

ESTELLE

L'étude cas-témoins ESTELLE est très proche du projet ESCALE, qu'il prolonge et étend aux néphroblastomes. Son objectif est d'étudier les facteurs de risque périnataux, infectieux, environnementaux et génétiques des cancers de l'enfant.

GEOCAP

L'étude GEOCAP , étude cas-témoins sans recueil individuel, s'appuie sur les informations dérivées de l'adresse géocodée des cas inclus dans les deux registres pédiatriques nationaux et d'adresses témoins représentatives de la population générale de moins de 15 ans.

Le Registre National des Tumeurs Solides de l'Enfant participe également à des travaux de recherche sur les facteurs de risque des cancers de la thyroïde menés par l'UMR 1018 Equipe 13 de l'Inserm.

YOUNG-THYR

Afin d'estimer les conséquences potentielles de l'accident de Tchernobyl et de préciser les facteurs de risque du cancer thyroïdien de l'enfant et du jeune adulte, l'étude cas-témoins YOUNG THYR a été mise en place dans l'Est de la France, région française la plus contaminée après l'accident.

Dans le cadre d'une étude internationale, le Registre National des Tumeurs Solides de l'Enfant participe à la recherche des facteurs de risque des tumeurs cérébrales.

MOBI-KIDS

L'objectif de l'étude MOBI-KIDS est d'étudier l'association possible entre la survenue de tumeur cérébrale et l'utilisation des nouveaux outils de communication (dont le téléphone portable) et d'autres expositions environnementales.