entete urgences 02

Urgences

Vous êtes victime d’un accident, témoin d’un malaise ou d’une urgence vitale :

Composez le 15 pour joindre le service d’aide médicale urgente (SAMU), centre unique par département.
Vous avez des difficultés à entendre ou à parler ? Envoyer un SMS au 114. http://www.urgence114.fr/

Comment se déroule l'appel au 15 ?

Un assistant de régulation médicale vous répond.

centre15 urgenceswebIl vous demande toutes les précisions nécessaires pour localiser la victime (commune, adresse et bâtiment, étage, numéro d’appartement, numéro de route, sens d’autoroute…), votre numéro de téléphone et tous les éléments pour comprendre le motif de votre appel. Chaque information est primordiale !

Vous êtes ensuite mis en communication avec le médecin régulateur qui décide avec vous du meilleur moyen d’aider la victime : simple conseil, envoi d’une ambulance, d’un médecin de garde ou du SMUR. Le médecin régulateur vous donne des conseils pour aider la victime en attendant les secours.

Il est important de se trouver à côté de la victime lors de l’appel pour que le médecin puisse entendre parler ou respirer la victime.

S’il ne s’agit pas d’une urgence vitale : appelez votre médecin traitant ou la permanence Médigarde (0820 33 20 20 www.medigarde.fr) en dehors des heures d’ouverture du cabinet.

A noter : médecins de garde, 67 rue Saint-Nicolas à Nancy. Lundi-vendredi 20h-minuit / samedi 14h-minuit / dimanche 9h-minuit

Les autres numéros d’urgence

- Centre antipoison et de toxicovigilance : 03 83 22 50 50

- SOS Mains centre Émile Gallé : 03 83 85 79 00

- Urgences psychiatriques : 03 83 85 12 56

- Agressions sexuelles - antenne médico-légale Maternité : 03 83 34 36 90

- Urgences dentaires : lundi-vendredi, 9h-11h30 et 14h-18h30 : 03 83 85 97 50

rue du Docteur Heydenreich, Nancy

- Urgences ophtalmologiques : lundi-vendredi 8h30-17h : service Ophtalmologie, hôpitaux de Brabois (bâtiment principal) 03 83 15 51 00 / Soirs (17h-8h30) et week ends : urgences adultes à l’Hôpital Central

- Urgences gynéco-obstétricales adultes : 03 83 34 36 60

- Urgences Nouveaux-Nés : 03 83 34 36 35

- Point info Sages Femmes : 03 83 34 36 36 (du lundi au vendredi, 10h-12h30)

- Unité de Gériatrie d’Entrées Directes (UGED) : prise en charge rapide pour un bilan programmé ou non d’un patient âgé de plus de 75 ans. Accessible pour les médecins traitants via le réseau téléphonique Vill’Hôp (contact pour obtenir les numéros Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

Quand venir aux urgences ?

De nombreuses situations nécessitent un passage aux urgences (plaie, fracture, douleur intense, saignement, difficulté à respirer…) et d’autres non !

En cas de doute sur une urgence vitale, contactez le centre 15. Le médecin régulateur vous orientera vers la structure la plus adaptée dans les meilleurs délais.

Aux heures d’ouverture, contactez votre médecin traitant qui validera la nécessité ou non de recours aux urgences.

Se rendre aux urgences

- Adultes : Hôpital Central, 27-29 rue Lionnois, Nancy

- Enfants : Hôpital d'enfants, rue du Morvan, Vandœuvre-lès-Nancy (Technopôle Nancy Brabois)

Urgences enfants : recommandations

recommandations urgences enfantsweb- Se munir du carnet de santé de l’enfant et de la liste des médicaments prescrits récemment

- Avoir fait prendre à l’enfant des médicaments contre la douleur ou la fièvre n’a pas de conséquence sur le diagnostic et la prise en charge

Éviter si possible toute boisson ou nourriture avant de voir le médecin aux urgences

Seuls les parents sont autorisés à suivre l’enfant en zone de soins. Les autres accompagnants doivent rester en salle d’attente

- L’ordre de passage aux Urgences ne dépend pas toujours de l’ordre d’arrivée

- Les urgences connaissent un pic d’activité entre 17h et minuit ainsi que les week-ends

Seuls les représentants légaux de l’enfant mineur peuvent donner leur autorisation pour les soins (hors urgences vitales) et pour la sortie de l’hôpital lorsque l’état de santé de l’enfant le permet.

Parcours patient aux urgences

Les professionnels des urgences travaillent avec les équipes des autres services du CHRU. Activité des urgences et activités quotidiennes de l’hôpital sont liées.

parcours patient urgencesweb1. Accueil

L’infirmière d’accueil et d’orientation et l’agent administratif vous reçoivent.

Elle détermine le degré d’urgence de votre situation.

Les urgences vitales sont prioritaires.

2. Prise en charge médicale

- Le personnel soignant vous installe en salle d’examens.

- Examen médical : seul un médecin senior ou un interne peut vous prescrire des examens complémentaires et des soins après vous avoir examiné. Vous pouvez également être examiné par des étudiants en médecine actuellement en formation au CHRU.

- Examens complémentaires (prises de sang, radio, perfusion, visite d’un spécialiste – ORL, neurologue, etc.) et attente des résultats.

Ces examens sont réalisés dans des structures communes à tout l’hôpital sauf pour les radios standard. Les délais varient selon leur complexité, leur degré d’urgence, le flux de patients aux urgences et l’activité des autres services.

3. Sortie ou hospitalisation

Décision et explications par le médecin.

- Retour à domicile : remise des ordonnances et courrier de sortie

- Hospitalisation : transport par véhicule ou par brancard vers le service adapté

Pourquoi attend-on aux urgences ?

attente urgencesweb- Les urgences vitales sont prioritaires. En cas de forte affluence, les délais d’attente pour les cas moins graves augmentent sauf pour les urgences vitales.

- Lorsqu’une prise de sang est réalisée, il y a un temps incompressible d’acheminement des tubes au laboratoire, puis d’analyse du sang.

- Les délais d’attente d’un scanner ou d’une échographie sont très variables et difficiles à évaluer. Ils dépendent de l’activité du service de radiologie qui gère les examens programmés mais aussi les examens urgents des autres services du CHRU (réanimation, chirurgie…).

- Si l’avis d’un spécialiste est nécessaire, celui-ci doit se détacher de son propre service pour venir vous rencontrer aux urgences.

- Les difficultés à trouver des lits pour hospitaliser les malades admis aux urgences peuvent engorger le service d’accueil.

Comment avoir des nouvelles d’un proche aux urgences ?

Par téléphone au 03 83 85 85 85 (standard du CHRU).

Aux heures ouvrables, un agent d’accueil vous renseigne sur votre proche. Les nouvelles sur l’état de santé d’un patient ne sont transmises qu’à la famille.

Pour éviter de surcharger les lignes téléphoniques, il est fortement recommandé de désigner une personne de confiance qui centralise les informations et les transmet aux proches.

A l’accueil physique des urgences : l’agent administratif vous renseigne sur l’état de santé de votre proche. Vous pouvez être admis à ses côtés si son état de santé le permet et après réalisation des examens et traitements nécessaires. Nombre de visiteurs limité à 1 à 2 personnes maximum par patient.

SMUR terrestre et héliporté

helico samu54webSur demande du centre 15, en cas d’urgence vitale, une équipe du SAMU peut être envoyée à domicile : c’est le SMUR (service mobile d’urgence et réanimation). L’équipe se compose d’un conducteur, un infirmier et un médecin. Ils interviennent par exemple en cas d’accident grave de la circulation, d’arrêt cardiaque, d’infarctus du myocarde, de coma…

Le CHRU de Nancy héberge également l’hélicoptère pour la Lorraine. Il intervient pour transférer des patients gravement malades sur de longues distances entre deux hôpitaux lorrains ou autre mais également pour secourir localement des victimes nécessitant un rapatriement sur le CHRU de Nancy ou d’autres établissements éloignés.

Afflux de victimes : le CHRU s’organise

plan blancwebPour gérer au mieux un afflux de victimes suite à un accident de grande ampleur (explosion, accident de la route, etc.), lié à des risques NRBC (Nucléaires, Radiologiques, Biologiques, Chimiques), à une épidémie virale ou encore à un événement climatique exceptionnel (canicule), le CHRU de Nancy s’appuie sur un dispositif appelé « plan blanc ».

Tous les moyens humains et logistiques nécessaires sont mis en œuvre pour assurer la bonne prise en charge des victimes. Des exercices grandeur nature sont régulièrement organisés avec le SAMU 54 pour les équipes hospitalières et extérieures concernées (Préfecture, sapeurs-pompiers, etc.).